vendredi 13 mars 2015

Colisée



quand je suis
au plus près 
de mes rêves

quand je sais
que je vais
mourir

je prends
un train
pour Almérie

ou l'Amérique
ou le
Guadalquivir

chaque pas
m'obscurcit
davantage

quand je suis
au plus près
de mes rêves

et me porte
à la nuit 
en-dessous
de mon ventre

quand je suis 
au plus près
de mes rêves

quand je sais
que je vais
mourir

des chiens et
des antiennes
résonnent

c'est à qui
criera
le dernier

j'étais 
devant une bête
torve

avec un écu
à mes pieds

au plus près
de l'os
et de la morve
et de l'osier

quand je suis
au plus près
de mes rêves

je ne suis 
pas près de revenir

la nuit s'assourdit
et puis c'est bien tout
j'emprunte

un deal 
et la rocade
sortie nord
zone commerciale

quand je suis
au plus près 
de mes rêves