jeudi 6 novembre 2014

Luna Park



même si tout
est devenu cynique
je t’emmènerai
au luna park

rêver les mains
dans les poches
de nos anoraks
regarder les vieux
qui chiquent

nos intentions
seront secrètes
comme le ciel
avant la pluie

et un chien
nous suivra
peut-être

j'ai vu une
ombre dans les
flaques

même si mon nom
n'est plus magique
et qu'il t'évoque
un grand rien

je t’emmènerai
à la criée
au bingo et
au stand de tir

vivre une autre
vie de fakir
de grenade 
dégoupillée