mercredi 30 octobre 2013

On lugera jamais



combien
d'hivers
par la glace fenêtre

tu verras
avec moi
ma sœur

combien
de fois
on lugera

avec des
rires de pastèque
je suis crevé

de soleil blanc
à regarder
par la fenêtre

embrasser le corps
noir du frêne
c'était bien quand

on n'avait rien
d'autre à foutre
depuis j'ai foutu et foutu

ma sœur avant
j'étais un garçon bien
je lugeais

riais en pastèque
je ne jugeais
jamais de rien

combien
de vers dans ma 
mâchoire morte

demande à maman
au cousin
demande à l'enfant 

qui gigote
près de
ton sein

autant de vers
répondra-t-il
que d'étoiles au firmament

autant que de
chevaux de flammes
dans les conduits

de la maison

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire