samedi 22 juin 2013

mourir/administratif/pub



y a un endroit qui crie 
comme ça
la mort sous les
transformateurs
mégaphone au-des-
sus des rails
je peux enfin me branler
de façon adéquate
de tout
ça doit puer un truc 
ancien
les bonnes vieilles peupleraies
plantées par les agents
qui croient 
que c'est d'eux qu'advint la forêt

Paco du jardin d'insertion
vélo et tronche de mongolien
vient y reposer ses genoux
dans le couchant il est tout nu
il creuse une tombe un abribus
pour quand il pleuvra des missiles

ils ont tous des cutes secrètes
pour planquer les autoradios
la mairie a déployé un communiqué
y a plus que des trous dans la chaussée

au croisement de 
Montbourbier
y a un endroit qui crie
comme ça
le sommeil dans la peupleraie
le train qui fait vibrer ses fils
la grosse taloche du maçon
bouquet de fleurs de Lexomil
après s'être enculés bien sec
entre deux Smirnoff Ice c'est bon


1 commentaire: